A St Pardoux, nous avons échappé de peu à un modèle mortifère agricole, une ferme de 500 vaches...

Publié le par Collectif Saint-Pardoux Citoyen

Le modèle mortifère (suicides, faillites) préféré de la FNSEA-benêts rouges-Pro OGM-UMP-MEDEF de la France forte d'en haut car les malheurs des uns fera le bonheur des autres !

Le jackpot PAC de la Française des contribuables - Français électeurs- cobayes- vaches à lait des lobbys !

Et dire qu'en 2011, nous avons eu un projet de 500 bovins sur 1,5 hectares de béton proposé sur la commune de Saint-Pardoux, par quelques exploitants élus.

Retoqué par la fronde de citoyens responsables et à la mobilisation de tous à l'enquête-publique, sans soutien de la Municipalité de l'époque...

A lire dessous le lien, un excellent plaidoyer par un paysan révolté de ce modèle industriel (en date 2011), mais qui près de 4 ans plus tard nous parle encore plus terriblement...

Extrait : "...A la question de savoir si ce projet répond à une utilité publique, il serait nécessaire de prendre en compte tout le public touché. L’on parcellise les prises de décision et d’autorisation, cependant le public affecté par ce projet ne peut être que beaucoup plus global que le panel interrogé.

Ce projet ne répond nullement à la monopolisation de terres dans un contexte de crises alimentaires et climatiques. Il ne participe qu’à préparer l’accaparement futur, de terres, pour finir dans un seul modèle agricole basé sur les multinationales de l’agrobusiness et la monoculture industrielle à grande échelle affectant les paysans non seulement d’ici, mais aussi d’Afrique, d’Asie et des Amériques.

Les questions du pourquoi produire, de quoi avons-nous besoin et la prise en compte des conséquences à moyen et long terme doivent diriger les enquêtes publiques pour le développement de nos sociétés..."

A St Pardoux, nous avons échappé de peu à un modèle mortifère agricole, une ferme de 500 vaches...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article