A Saint-Pardoux, la Peste soit les Pesticides dans les fossés !

Publié le par Collectif Saint-Pardoux Citoyen

Tests Daphnie sur l'eau récoltée dans un fossé illégalement traité avec un herbicide à Saint Pardoux.

Tests Daphnie sur l'eau récoltée dans un fossé illégalement traité avec un herbicide à Saint Pardoux.

Les tests ont été réalisés sur des échantillons de fossés traités sur le village des Touches, commune de Saint-Pardoux (79), le 18 Mai 2016.

Caractérisation de la biodiversité floristique et faunistique

Caractérisation de la biodiversité en macro-invertébrés

Dans la famille des indicateurs biologiques, l'Indice Biologique Global Normalisé (ou IBGN) est une méthode standardisée utilisée en hydrobiologie afin de déterminer la qualité biologique d'un cours d'eau. La méthode utilise l'identification des différents macro-invertébrés d'eau douce présents sur un site pour calculer une note. Cette note est basée sur la présence ou l'absence de certains taxons bio-indicateurs polluo-sensibles ainsi que sur la richesse faunistique globale du site. Cette méthode ne s’applique pas à des fossés, mais cette même approche de présence/absence peut être utilisée pour apprécier la richesse ou la pauvreté d’un milieu aquatique et donc la qualité de celui-ci.

Caractérisation des macro-invertébrés et de la flore dans une eau de fossé traité avec un herbicide à Saint Pardoux. Pour le moment beaucoup de sangsues et de gastéropodes. Pas bon signe.

Caractérisation des macro-invertébrés et de la flore dans une eau de fossé traité avec un herbicide à Saint Pardoux. Pour le moment beaucoup de sangsues et de gastéropodes. Pas bon signe.

  • Un nombre très important de chironomes

    • Chironomidae est une famille d’insectes de l’ordre des diptères.

    • La larve de chironome est connue sous le nom de « ver de vase »

    • Leurs présence est indicatrice d’une eau polluée à fortement pollué - Groupe 1 IBGN

  • Un nombre très important de vers ronds (Tubificidae)

    • Ce sont des vers aquatiques qui sont très résistants à la pollution - Groupe 1 IBGN

  • Un nombre modéré de Simuliidae

    • Les Simuliidae est de la famille d’insectes de l’ordre des diptères dont les larves sont assez peu polluo-sensible - Groupe 1 IBGN

  • Un nombre important de gastéropodes

    • Nombre important d’œufs de gastéropodes

    • Taxon qui est relativement polluo-tolérant - Groupe 2 IBGN

  • Quelques Ceratopogonidae

  • De très rares spécimens d’Odonat.

  • La très grandes majorité des organismes présents font partie du groupe 1, c’est-à-dire ce sont des organismes polluo-tolérants que l’on va donc retrouver dans des eaux polluées. L’absence de taxon polluo-sensibles semble confirmer la mauvaise qualité de cette eau, et ce de façon chronique.

Caractérisation de la flore du fossé de Saint Pardoux :

  • Présence importante d’algues filamenteuses.

  • Ce type d’algue prolifère particulièrement lorsqu’il y a absence d’autres plantes vertes et quand la présence d’éléments nutritifs y est importante.

  • développement typique d’un milieu perturbé.

A Saint-Pardoux, la Peste soit les Pesticides dans les fossés !

Test Daphnies

Les Daphnies, petits crustacés à la base de la chaîne alimentaire, sont des organismes filtreurs très sensibles à la présence de toxiques dans leur milieu ce qui en fait de très bons bio-indicateurs. C’est à ce titre qu’elles sont couramment utilisées dans des tests d’écotoxicité (dit test Daphnie) pour étudier la qualité de l'eau, et sa capacité à permettre la survie du zooplancton.

Les tests révèlent la présence de substances toxiques qui immobilisent 20% des individus testés.

Provoque la perte de biodiversité et le recul d'espèces dépendant des daphnies pour leur nourriture (larves de tritons par exemple).

Les daphnies pourraient aussi être affectées par des perturbateurs endocriniens. En bio-accumulant certains toxiques, elles peuvent contribuer à la concentration de certains toxiques dans les chaines alimentaires.

A Saint-Pardoux, la Peste soit les Pesticides dans les fossés !

CONCLUSION

Sans pouvoir donner identifier la ou les molécules présentes, ni leurs concentrations, les résultats du test laisse penser que c'est tout l'écosystème de ces fossés qui est perturbé.


Les études sur la biodiversité présente est encore plus préoccupante. Nous n'avons observé que des invertébrés polluo-tolérants (Chironomes, sangsues, vers, Simuliidae) avec une absence totale d'organismes polluo-sensible ce qui m’amène à conclure que ce fossé est pollué de façon chronique.

La présence important d'algues filamenteuse confirme cette conclusion car ces végétaux, espèces pionnières par excellence, prolifère dans les milieux aquatique en l'absence d'autre plantes.


Si l'équilibre est la restauration de ce fossé est mis à mal par l'apport de désherbants, nous pouvons aussi nous inquiéter du cheminement de ces molécules toxiques dans les sols, dans les nappes et dans les cours d'eau. Hormis les effets néfastes sur la biodiversité aquatique, ce sont les usages mêmes de l'eau (potabilisation, irrigation, abreuvage,...) qui peuvent être remis en cause, avec une augmentation des coûts de traitement à la clé.

Le Collectif Saint-Pardoux Citoyen souhaite remercier particulièrement et chaleureusement Mme MONIQUE JOHNSON, Maître de Conférence à l'Université de Poitiers - équipe Ecologie et Biologie des Interactions.

Publié dans Environnement Bio

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article