La mascarade municipale de fin d'année....

Publié le par Collectif Saint-Pardoux Citoyen

La mascarade municipale de fin d'année....

Et bien comme convenu, ce Conseil Municipal du 17 Décembre 2015, c'est Noël avant Noël ! Les élus majoritaires ont voulu se faire du bien, se réconforter, resserrer les coudes de la fraternité mise à mal lors du dernier conseil municipal, et puis surtout satisfaire aux exigences de certains....

M. Perrin (ancien Maire de la commune) et Mme Miot (ex 1ère adjointe ) sont venus profiter du spectacle....

1er Acte: lire l'article du blog : http://saintpardouxcitoyen.over-blog.com/2015/12/a-st-pardoux-quand-un-resultat-de-vote-ne-plait-pas-on-recommence-le-vote.html.

A 19h : Le maire ouvre la séance en remerciant les membres d'être présents (13 sur 18 conseillers, Mme la vice-présidente de la communauté de communes n'est pas là) : "on a pu atteindre le quorum" (le quorum la moitié plus 1, soit 10 personnes présentes).... On veut nous faire croire que les serviles n'ont pas été briffés pour être présents et savoir comment correctement voter ? Heureux les simples ....

Le maire indique: " que la seule et unique raison pour laquelle le conseil municipal se réunit ce soir c'est à cause du pouvoir, que ce pouvoir était tout à fait recevable et n'a pas pu être exprimé et en accord avec les services de la Préfecture, je demande à refaire le vote ce soir".... Ben alors il a oublié que c'est LUI le maire qui a pris la décision pour que ce pouvoir ne soit pas pris en compte dans le résultat du premier vote. C'est LUI qui a agi seul en toute possession de ces moyens, c'est LUI qui est dépositaire de l'exécution des lois et règlements du bon déroulé des conseils municipaux.... Mais alors pourquoi ce retournement de veste ? Il subirait des pressions ???

Mais si on revote juste pour un pouvoir, les résultats du vote ne vont pas beaucoup changer nous direz-vous en 8 jours. Puisque chacun s'est exprimé de façon libre au dernier conseil municipal, rappel du résultat : 8 Pour - 8 Contre....

Le maire énonce les pouvoirs: 3 pouvoirs (Sophie Auger pour E. Rousselot, Anthony Peignon pour M.F Talineau, Isabelle Tourtois pour S. Vidard-Rouvreau).

Le deuxième adjoint prend la parole: "Il serait bien de voir si Mme Tourtois, elle démissionne ou pas .... car visiblement ce soir on a un pouvoir... Il serait bien de lui rappeler qu'elle a plus de pouvoir !" .... ben oui ça gêne les gens qui disent non, qui ose s'affranchir du diktat de cette majorité ... faut les remettre dans les rangs ou les virer!

Pour une fois, le maire a renvoyé dans ses pénates son 2ème adjoint en lui indiquant : "Elle n'a pas démissionné, car elle n'a pas envoyé au Préfet sa lettre de démission" (ndla: régie par l'article L. 2122-15 du code général des collectivités territoriales), cette démission volontaire n'est pas d’actualité pour Madame TOURTOIS.

Il est procédé au vote par scrutin secret ..... les minutes s'égrainent... mais le suspens n'y est pas, les dés sont pipés d'avance....

Résultats : 13 Contre - 3 Pour la proposition du schéma de coopération intercommunale.

On l'aura compris, les "mauvais votants" ont été redressé, le bal des laquais a pris le pouvoir .... On assiste bien à une mascarade démocratique !

La séance est levée.... Les hypocrites applaudissent leur propre démagogie. Mais le ridicule dans cette pantomime c'est que cela ne changera strictement rien.... que le futur intercommunal est à construire auprès des communautés de communes du Val d'Egray et Gâtine-Autize, et devant l'attitude contre-productive et hostile de cette majorité à travailler "ensemble" aussi bien au sein de la commune que dans la grande intercommunalité, ne cherchant qu'à s'opposer souvent sans raison (lire les comptes-rendus de conseil communautaire ou les interventions de Saint-Pardoux sont loin d'être à l'honneur...). Il y a fort à parier que c'est la commune et ses habitants qui en subiront les tensions à l'avenir....

On est loin d'un projet, de réflexions sur la notion de bassin de vie, sur le maintien et le développement des services publics, sur le fonctionnement de la démocratie locale, de la mutualisation... ce que demandait d'ailleurs par cet avis consultatif M. Le Préfet.

A moins... que ce vote ne soit uniquement là pour montrer qu'on n'est pas avec l’opposition ? On est en droit de se poser la question après tout .... quand lors du dernier conseil municipal M. Peignon indique qu'il a voté pour rejoindre l'intercommunalité d'Entre Plaine et Gâtine mais précisait-il : "ça ne veut surtout pas dire que je suis avec l'opposition"...

PS : Le deuxième adjoint qui nous a si aimablement accompagné "à foutre le camp" de la mairie, en nous indiquant qu'on lui avait fait perdre son temps et des clients (ndla: l'enregistrement audio n'ayant pas été coupé)... nous lui rappelons qu'il n'est pas tenu de poursuivre son mandat électoral si cela ne lui convient pas et si ses indemnités d'adjoint ne lui suffisent pas .... le domaine professionnel n 'a pas à interférer dans le conseil municipal...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Village mort 19/01/2016 13:29

On se demande encore pourquoi Mr Perrin, Mme Miot et M. Poinot ne se sont pas représentés aux élections récentes? Si c'est pour des dispositions privées, c'est raté, ils sont plus présents en mairie que les adjoints eux mêmes! Ou alors, c'est pour y prendre le bon café du matin au frais du contribuable faute d'avoir un bar dans le bourg !

coucou 26/12/2015 10:53

quelle mascarade on dirait un vaudeville, j' ai honte d'habiter saint pardoux