L'Homélie de Notre Maire ....

Publié le par Collectif Saint-Pardoux Citoyen

L'Homélie de Notre Maire ....

Nous commencerons par les mots de Mr PERRIN ancien maire de la commune de Saint-Pardoux sur le 1er bulletin municipal post-élection, en date de Mai 2014:

"Durant toutes ces années, j'avais veillé , avec les différentes équipes de rédaction, à l'impartialité de son contenu (NDLA : Bulletin municipal). L'objectif a toujours été de ne pas générer de polémiques ou des dissensions en proscrivant les écrits partisans ou pires diffamatoires mettant directement ou non certaines personnes"....

Rappel de définition : Un bulletin municipal à le devoir d’informer les administrés sur les affaires les intéressants. Le principe de neutralité prime sur tous les autres. Il n'est pas un recueil de la propagande de la majorité en place et des aigreurs existentielles de son Maire.

A la lecture du dernier édito du bulletin Municipal de Saint-Pardoux, Mr Le Maire nous apprend qu'il lit les articles de notre blog et nous lui en sommes très reconnaissants... mais il ferait bien de prendre ses responsabilités de directeur de la publication du bulletin communal et de ne pas oublier qu'il est soumis au droit de la presse (régie par la Loi du 29 juillet 1881) !

Mr Le Maire souhaite dresser un 1er bilan de sa mandature.... il est ou ?

"Il nous a fallu apprendre, découvrir et construire", Mr Le Maire oublie que la majorité de ses adjoints dont lui-même sont des élus de longue date de la vie politique locale, face à des élus d'opposition dont c'est le premier mandat..... Donc la découverte ou l'ignorance ?

Evidemment pour ceux qui ne nous connaissent pas encore, l'édito du Maire paraîtra peu cohérent et en dehors du contenu du bulletin.

Un grand OUFFFFFFF de soulagement : "TERRE SAINE A SAINT-PARDOUX : LE DOSSIER ENVIRONNEMENTAL LE PLUS IMPORTANT" .... quelle ambition, quelle promesse!

Mais votre mémoire vous joue des tours sur l'historique de ce dossier ....

(voir l'article ci-dessous : TERRE SAINE et l'opposition)

Depuis septembre 2014, ou en est l'avancement du dossier TERRE SAINE Mr Le Maire? Joué au polémiste c'est bien mais faire un travail de fond c'est mieux !

Terre Saine est l'un des dossiers environnementaux sur lequel il faut travailler, mais pas le seul auquel vous avez du faire face l'année dernière... Rappelez-vous de votre peu d'engagement environnementaliste à défendre le PLUI et ce malgré un investissement important de la population à l'enquête publique pour la défense de son cadre de vie et des courriers d'habitants vous demandant de vous engager dans la protection de l'environnement de la commune.

L'opposition de Saint-Pardoux s'était encore une fois investie, montrée constructive et avait fait force de propositions sur ce dossier complexe

(Voir article ci-dessous: les Propositions de l'opposition sur le PLUI)

Quel a été votre engagement suite au rapport du commissaire enquêteur, des doléances de la population et des propositions des Partenaires Publiques Associés ?

- Favoriser les propriétaires des terrains constructibles et des classements de parcelles agricoles sans prendre avis du rapport de l'enquête publique, rien sur les haies (moratoire, gestion différenciée etc.), aucun souhait d'étude prospective écologique NATURA 2000 (malgré des aides régionales), protection des cours d'eau au stricte minimum sur les zones tampons pour ne pas brusquer les susceptibilités des uns et des autres, aucun engagement sur la protection des riverains sur les zones cultivées, aucune contrainte sur les zones de captage d'eau potable....

Bien-sur, nous avons fait des propositions sur les thématiques action sociale, culture, commerce, aménagement du territoire, entrepreneuriat, école, loisirs, vie associative, monde agricole, ruralité etc. Mais pour cela il faudrait que nos propositions soient inscrites dans les Comptes-rendus des Conseils Municipaux sur lesquels depuis le début vous boycottez notre parole.

Et nous avons encore d'autres dossiers que nous souhaitons porter, mais pour cela il faudrait que les commissions fonctionnent, pour rappel:

- Date de la dernière commission culture communication : 28 Janvier 2015 (la seule réunion faite pour le bulletin communal de Mai 2015, aucune possibilité de connaitre le contenu final et de droit de relecture)

- Date de la dernière commission Urbanisme/ Voirie : 03 Février 2015 (pas d'ordre du jour, aucun compte-rendu réalisé).

- Date de la dernière commission Action Sociale ; Septembre 2014 (pas de compte-rendu réalisé)

- Date de l'unique commission Finance : 26 Février 2015 (aucun ordre du jour, réunion uniquement de répétition pour la présentation du budget en Conseil Municipal, par de Document d'Orientation Budgétaire, aucun débat, pas de compte-rendu réalisé)

- Date de la dernière commission Ecole / Restaurant Scolaire : 15 Janvier 2015 et, etc ....

Toujours dans votre esprit de transparence, quand vous indiquez "grâce à l'effort de tous", c'est pour remercier les habitants de Saint-Pardoux qui vont avoir la surprise de découvrir les impôts communaux augmentés cette année (malgré vos belles promesses sur votre profession de foi : PAS d'AUGMENTATION D'IMPOTS!).... et nous reprendrons votre formule lors du dernier Conseil Municipal : "C'est une augmentation par principe !" (???)

On vous savait Mr Le Maire sans fond mais maintenant même la forme reste stérile.... prendre appui sur un bulletin municipal pour vous épanchez sur vos états d'âme et votre incapacité à rassembler ou à calmer les dissensions au sein de votre majorité est un signe avant coureur de votre asphyxie....

Un petit conseil cessez donc vos références religieuses et vos valeurs de scoutisme ( "Ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous divise", "Seul, on marche plus vite. Ensemble, on marche plus loin").

Un édito n'est pas une homélie, un Maire n'est pas le Père, les habitants ne sont pas des paroissiens... ce n'est pas un engagement oecuménique qui vous a été confié lors de ce mandat mais de porter les fondements de la laïcité d'une institution publique !

Publié dans Eco-citoyenneté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article