Référendum d'Initiative Citoyenne... Il y a toujours un moyen de s'opposer aux projets incohérents !

Publié le par Collectif Saint-Pardoux Citoyen

Référendum local et d’initiative citoyenne:
Quel est le problème ?
Les élu.e.s ont la légitimité des urnes. Leur élection sur un programme leur donne la légitimité de l’appliquer. Toutefois de nombreuses décisions doivent être prises au cours du mandat, qui n’ont pas été débattues pendant la campagne électorale. D’autres décisions résultent d’engagements pris devant les électeurs mais doivent être appliquées dans des circonstances parfois imprévues. Enfin les habitant.e.s peuvent ressentir la nécessité de décisions nouvelles et importantes (création d’un équipement, municipalisation d’un service public...) qui n’ont pas été débattues dans la campagne.
Pour éviter les dérives autoritaire ou technocratique, pour rapprocher les élu.e.s des citoyen.ne.s, et s’assurer que leurs décisions correspondent bien à la volonté populaire, la “démocratie participative” classique n’est pas suffisante. Les conseils de quartier n’ont qu’un rôle consultatif, et sont souvent de ce fait peu fréquentés.
Pour accroître la participation populaire aux décisions le référendum local est un outil précieux.
Il est prévu par la loi depuis 2003 mais n’est quasiment jamais utilisé par les maires.
En effet l’initiative ne peut être prise que par l’exécutif local. Or, presque toutes les équipes municipales considèrent que le vote majoritaire leur donne carte blanche sur la durée de leur mandat et ne souhaitent pas redonner la parole aux électeurs entre deux élections...CQFD !

Référendum d'Initiative  Citoyenne... Il y a toujours un moyen de s'opposer aux projets incohérents !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article